Archives

Lectures Josei

Cette catégorie contient 2 articles

Venus ni Arazu / ヴィーナスにあらず ma critique du Tome 2

Voici ma critique du tome deux de « Venus Ni Arazu »

Venus ni Arazu / ヴィーナスにあらず

Titre VO: ヴィーナスにあらず
Titre traduit: Venus ni Arazu
Au dessin : Yuki Yoshihara
Au scénario : Yuki Yoshihara
Editeur VF : Panini Manga

Nombre de Tome en cours en France : 2 // 2 Terminé au Japon.

Son Résumé : Misyoshi rêve de devenir top model. Malheureusement, elle ne décroche que des petits contrats la cantonnant au rang de mannequin de troisième zone. Après avoir été renvoyée pour la énième fois, elle finit par trouver un nouveau job. La voilà modèle pour Chujo Taro, un sculpteur lubrique qui a les mains un peu trop baladeuses. Elle voudrait pouvoir échapper à son emprise mais elle ne sait comment procéder. En effet, l’artiste ne la touche pas parce qu’il est irrésistiblement attiré par elle, non, en fait sa plastique ne l’intéresse pas, si Chujo la tripote, c’est simplement parce qu’il aime sa structure osseuse !

Mon avis : L’humour est toujours bien  présent mais bien moins percutant que dans le premier ou même dans ses autres séries… La mangaka se lasserait-elle ? En tout cas, il est bien heureux que cette série soit finie en deux tomes… même si la fin laisse un tantinet sur sa faim.

Du coup on ne s’attache pas du tout aux héros et j’avoue que les situations parfois rocambolesque ou même « intenses » laisse assez de marbre.

Au final il n’y a rien d’innovant dans ce bouquin. On connait déjà les tenant et les aboutissants. Pour quelqu’un comme moi qui suit ses histoire depuis longtemps on accuse une certaine lassitude. Par contre si on ne connait pas bien l’univers et les personnages déjantés de l’auteur alors je pense que la magie peut encore opérer ^^.

Je dirais qu’il est bien ce tome 2 mais pas inoubliable du tout.

Venus ni Arazu ma critique du Tome 1

Quand j’ai appris que les éditions Panini Manga allaient publier une nouvelle série de Yuki Yoshihara j’ai exulté de joie. Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, sachez que cette dernière est totalement « frappadingue« . Elle a le don de créer des histoires plus déjantées les unes que les autres.

Voici ici son tout dernier titre traduit en français :

Venus ni Arazu / ヴィーナスにあらず

Titre VO: ヴィーナスにあらず
Titre traduit: Venus ni Arazu
Au dessin : Yuki Yoshihara
Au scénario : Yuki Yoshihara
Editeur VF : Panini Manga

Nombre de Tome en cours en France : 2 // 2 Terminé au Japon.

Son Résumé :  Misyoshi est modèle mais un jour elle perd son emploi. Elle finit par trouver un nouveau job et travaille pour Chuujou Tarou, un sculpteur lubrique qui a les mains un peu trop baladeuses. Elle voudrait échapper à son emprise mais ne sait comment procéder. En effet, l’artiste ne la touche pas parce qu’il est irrésistiblement attiré par elle, non, en fait sa plastique ne l’intéresse pas, si Chuujou la tripote en permanence, c’est simplement parce qu’il aime sa structure osseuse !

Mon Avis : Bien que j’adore cette auteure j’avais peur qu’elle ne se renouvelle pas en nous créant une énième série aux codes assez rébarbatif.

Eh bien, on va dire que cette fois son obsédé n’est pas une obsédée^^. Eh oui, l’héroïne a presque l’air normale comparé à ses consœurs des autres séries. Tout l’inverse du héros  « Chuujou »(Parfois je me demande ou elle va chercher les prénoms des héros masculin) qui n’en rate pas une  et parfois on en vient à se demander ce qu’il consomme entre deux chapitres X).

Bref, j’ai encore passé un excellent moment avec ce titre mais même si la mangaka a su nous surprendre en échangeant les « rôles » habituels on est sans grande surprise pour ce qui est de l’histoire. Ça un reste assez classique. Au niveau du dessin, c’est toujours aussi sympa même si on aurait pu attendre un peu plus de mise en scène…

Cette série n’a que deux tomes… Deuxième tome que je n’ai pas encore lu mais que je ferai assez rapidement et chroniquerai aussi.

Donc si vous connaissez et que vous n’êtes pas lassé des héros tout aussi déjantés et totalement fou de Yuki Yoshihara, jetez-vous dessus. Pour ceux et celle qui ne connaisse pas, je vous le conseil même si ce n’est pas le titre de référence… Malheureusement, Panini Manga a la mauvaise habitude de ne pas rééditer… donc… Il faut ce contenter de ce qui est disponible 😆