Vous Lisez
Lectures Seinen

Cesare Tome 1 et Tome 2 de Fuyumi Soryo

Quand j’ai appris que Fuyumi Soryo, qui est l’auteure de Mars, un manga shojo que j’adore, allait sortir une nouvelle histoire, je me suis quasiment ruée pour l’acheter à sa sortie. Bien sur il m’a fallu du temps pour trouver le moment opportun pour enfin lire les deux premiers tomes dont je vous livre mes appréciations un peu plus bas.

Cesare Tome 1 de Fuyumi Soryo

Cesare Tome 1 de Fuyumi SoryoBroché: 192 pages
Editeur : Editions Ki-oon (21 mars 2013)
Collection : Cesare
Langue : Français
ISBN-10: 2355925070
ISBN-13: 978-2355925078

Son Résumé :

Naïf et studieux, Angelo da Canossa n’est guère armé pour la vie d’étudiant à l’université de Pise, lieu d’intrigues et de tensions dans l’Italie de la Renaissance. Son innocence résistera-t-elle à sa rencontre avec Cesare Borgia, rejeton d’une famille à la réputation sulfureuse, dont le père est sur le point d’accéder au Saint-Siège ?
Rivalités entre les différentes factions de l’université, machinations politiques et luttes fratricides, Angelo va partager les années de formation d’un jeune homme en passe de devenir l’un des personnages les plus fascinants de l’Histoire. À ses côtés, il croisera le chemin de certains de ses contemporains les plus célèbres, de Christophe Colomb à Machiavel en passant par Léonard de Vinci…

Mon Avis :

Ce premier tome nous introduit dans l’Italie de la renaissance au temps où la famille Borgia accéda au pouvoir suprême. Le lecteur découvre tout comme celui qui semble être le héros, ce monde que nous ne connaissons pas vraiment. Ainsi le jeune Angelo, qui grâce à la mansuétude de Laurent de Médicis a la chance d’étudier avec l’élite de l’aristocratie Italienne, va faire la connaissance du très célèbre Cesare Borgia.

Cesare y est encore jeune et on le découvre mystérieux, beau mais aussi bienveillant envers le jeune homme tiré de sa campagne. Très vite Cesare et son compagnon Miguel vont devenir les « professeurs » d’Angelo lui apprenant ce qui est bon à savoir sur Pise mais aussi sur les élèves qui foulent sa prestigieuse université.

Un peu comme à une cour, Angelo y découvrira que tout est édicté, rangé et que le zèle n’est pas le bienvenu. Chacun se doit de respecter les convenances et les étiquettes. Pourtant c’est sa fraicheur et son honnêteté(et sa stupidité) qui raviront Cesare et Miguel. Bien décidé à faire l’éducation sociale d’Angelo, les deux jeunes hommes vont lui faire découvrir le « vrai visage » de Pise… qui s’avérera juste horrible et cauchemardesque. Le lecteur n’est pas épargné par les détails, tout comme Angelo.

Ce premier tome ne fait que mettre un pan de l’histoire de Cesare Borgia en place et comme en bon professeur, avant de nous plonger au cœur même de l’histoire, la mangaka supervisée par Motoaki Hara, nous apprend ce qui est bon à savoir avant d’aller plus loin.

Le dessin y est mature et les décors superbes. J’aime ce genre de manga où il n’y a pas qu’un corps ou un visage avec juste un fond blanc. De plus, je suis de celle qui ont adoré les deux séries : Les Borgia et voir l’histoire d’une nouvelle façon est très intéressante. Et puis j’ai été ravie de recroiser ce cher Dante. En ce moment, depuis que j’ai lu le Divin Enfer de Gabriel, je le vois un peu dans pas mal de mes lectures.

Bref, ce premier tome m’a ravie au plus haut point et comme vous vous en doutiez, je me suis vite jetée sur le second tome.

Excellent : très belle histoire !

Ce Manga Vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

Cesare Tome 2 de Fuyumi Soryo

Cesare Tome 2 de Fuyumi SoryoBroché: 192 pages
Editeur : Editions Ki-oon (21 mars 2013)
Collection : Cesare
Langue : Français
ISBN-10: 2355925089
ISBN-13: 978-2355925085

Son Résumé :

À peine arrivé à l’université de Pise, Angelo s’attire les foudres du fils de son protecteur, Giovanni de Médicis. Ignorant des usages du monde, le jeune homme commet bévue sur bévue et manque même de déclencher une rixe entre cercles d’étudiants… Le soir même, des inconnus masqués embusqués dans une ruelle tentent de le poignarder !
Secouru in extremis par Cesare Borgia, le Florentin est invité dans sa somptueuse demeure et, de fil en aiguille, les deux jeunes gens se lient d’amitié. C’est alors que l’Espagnol propose à Angelo de lui montrer la face cachée de la ville, sombre et miséreuse…

Mon Avis :

Le second tome reprend à la suite de la fin du premier.

Angelo est déstabilisé quand il découvre les bas fond, l’autre rive, de Pise. Encore une fois, c’est son impulsive générosité qui a failli les perdre Cesare et lui mais heureusement que Miguel veillait au grain.

Revenu de leur escapade nocturne, le jeune garçon en est encore troublé. Alors qu’il continue sa vie à l’université, cette fois ci le lecteur va découvrir se que trame Rodriguo Borgia avant que ce dernier ne devienne Pape.

Doucement mais surement, il commence à tisser sa toile pour accéder au Saint siège. Cesare est l’un de ses points les plus importants et ce dernier mettra tout en œuvre pour aider son père à accéder au pouvoir. On en apprend un peu plus aussi sur ce qui a été l’enfance du jeune Borgia et comment Miguel est devenu son fidèle compagnon. Comme si Fuyumi Soryo voulait nous faire comprendre son chemin de pensé à travers sa petite enfance. Pour le moment Cesare est un jeune homme qui agit dans l’ombre pour le bien de son illustre nom. Il n’hésitera pas à faire des alliances avec ceux qu’il jugera utile d’avoir dans sa poche pour le jour d’une future élection Papale.

Jeune mais déjà terriblement calculateur à la plus grande joie de son père. C’est aussi dans ce tome que nous ferons la connaissance de Léonard de Vinci et de Machiavel… rien que ça.

Indéniablement, le second volume a pris un nouveau tournant dans ce récit. Angelo, simple spectateur plus que héros, est un peu délaissé en faveur de Cesare et de ses affaires privées. Le lecteur se rend compte qu’il ne laisse rien au hasard.

Encore une fois, je me suis laissé emporter par l’histoire servie d’une main de maitre par la talentueuse Fuyumi Soryo.

Comme pour le premier tome, nous retrouvons des explications historiques mais aussi sur … La Divine Comédie de Dante qui semble avoir eu une grande influence sur tout ce pan de l’histoire.

Si vous aimez les récits se basant sur des faits historiques, que vous avez appréciez la série Les Borgia ou que vous aimiez ce style tout simplement, je pense sincèrement qu’il serait dommage de passer à côté de Cesare qui pour moi est indéniablement un très très bon manga !

Excellent : très belle histoire !

Ce Manga Vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

Chroniques Miroir sur le blog de Songe d’une nuit d’été

Publicités

À propos de Artemissia

Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la Bd, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir. — Une seule adresse : http://songedunenuitdete.com/

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :